Biographie, récit de vie, histoire d'entreprise

Replacer la biographie dans les écrits de vie

La biographie est devenu un mot à la mode mais qui a perdu son sens d'origine. 


L'écriture biographique existe depuis l'Antiquité.

Jusque tout récemment, elle était réservée aux personnages illustres décédés (tels les pharaons de l’Égypte ancienne) ou sanctifiés (Moyen-âge). Avec le développement de la recherche historique, elle s'est teintée d'objectivité jusqu'à laisser le champs libre à la critique et l'impartialité. Parfois, elle fait encore la part belle à l'imagination...

Aujourd'hui, l'écrit s'est échappé pour atterrir dans le son et l'image (documentaire, film, BD, Web...) mais le livre reste le support principal car si « les paroles s'envolent, l'écrit reste»...

Enfin, si elle concerne encore des célébrités (politiques, cinématographiques, etc.), elle s'est peu à peu démocratisée fusionnant biographie et autobiographie, souvent utiles aux historiens mais aussi bénéfiques aux générations qui suivent !


Quant au mot « biographie », il n'apparaît qu'au XVIIe siècle alliant les termes grecs « bios » (la vie) et « graphein » (écrire). 


Quelques définitions


L'autobiographie est le récit rétrospectif qu'un auteur fait de sa propre vie. Ce n'est pas un autoportrait, dans lequel l'auteur se dessine lui-même, quittant alors le récit chronologique. Il dit qui il est, comment il est, mais pas ce qu'il a fait !

Le journal (intime) consigne au jour le jour, en les datant, des événements de vie privée, des réflexions personnelles ou inspirées par l'actualité (Celui-ci peut devenir un document de référence comme le Journal d'Anne Frank).

Des mémoires témoignent d’événements historiques auxquels l'auteur a, ou non, participé, alors que son témoignage ne raconte qu’une brève période de sa vie qu’il considère comme une expérience unique.

Dans ses confessions, l’auteur dévoile avec sincérité tous les aspects de son existence, les plus et les moins flatteurs.

Si le personnage du roman est fortement inspiré de la vie de son auteur, il s'agit d'un roman autobiographique, alors que dans une autofiction (néologisme crée en 1977 par l'écrivain Serge Doubrovsky) se mêlent souvenirs et imaginaire.

 

Enfin, la biographie est l'histoire de la vie d'un personnage célèbre ou inconnu ayant existé. Elle est réalisée par un tiers. C'est un document objectif qui critique les sources, évalue les témoignages les uns par rapport aux autres, structure les données, etc. L'objectif est d'apporter une meilleure connaissance des personnes et du rôle qu'elles ont joué. C'est pourquoi, la biographie peut s'appliquer aux entreprises. Elle s'apparente aujourd'hui à une technique de communication, le « storytelling » .

Dans un récit de vie, le narrateur lisse les aspérités de son existence en la rendant, rétrospectivement, cohérente. Le récit de vie est subjectifLa biographie des particuliers est plus proche du récit de vie. Cependant, son importance ne doit pas être négligée ! Il crée de la complicité entre l'auteur et son lecteur et est une source d'information essentielle.